Posted:

De plus en plus de sites mettent en œuvre des pages Accelerated Mobile Pages (AMP) pour publier des actualités. Nous avons donc décidé de vous fournir un aperçu des rapports d'erreurs dans la Search Console afin de vous aider à vous préparer au prochain lancement officiel du projet AMP et de recevoir vos premiers commentaires. Ces rapports sont disponibles sous "Apparence dans les résultats de recherche" – "Accelerated Mobile Pages". L'objectif de ces rapports est de vous permettre de repérer plus facilement les problèmes relatifs à votre mise en œuvre AMP dans l'intégralité de votre site Web. Pour commencer à mettre en place AMP dans la recherche Google, vous devez créer des pages AMP correspondant aux pages de votre site qui sont concernées par ce changement. Pour que vos pages AMP soient valides, vous devez les baliser au format schema.org NewsArticle et les rendre accessibles par le biais de liens.

Le rapport d'erreurs AMP vous donne un aperçu de la situation globale de votre site et vous permet d'afficher en détail des types d'erreurs, ainsi que des URL spécifiques. Ce processus vous aide à trouver rapidement les problèmes les plus courants pour vous permettre de les résoudre automatiquement, parfois même en effectuant simplement quelques ajustements au niveau des modèles ou du plug-in utilisés pour ces pages.



Vous voulez en savoir plus sur la fonctionnalité AMP et comprendre dans quelle mesure elle est adaptée à votre site ? Voici un aperçu de la fonctionnalité AMP dans la recherche, des informations pour comprendre son fonctionnement, ainsi qu'un guide de démarrage. Si vous pensez que la fonctionnalité AMP est adaptée à votre site Web, sachez qu'il suffit parfois d'installer un plug-in dans votre CMS pour la mettre en œuvre. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre fournisseur. La fonctionnalité AMP n'a pas encore été officiellement lancée dans la recherche Google. Il est donc possible que vos fournisseurs de plug-in et CMS ne soient pas encore tout à fait prêts à vous assister dans ce domaine. Faites preuve de patience et transmettez-leur vos commentaires pour contribuer à l'amélioration de ce projet. Nous publierons d'autres informations sur le blog du projet AMP, n'hésitez pas à les consulter.

Ce n'est qu'une première étape vers la création de rapports d'erreurs AMP. Nous affinerons ces rapports très prochainement. Faites-nous part de vos commentaires, ils nous seront utiles, et racontez-nous votre expérience ci-dessous.


Posted:
Nous profitons de la nouvelle année pour vous présenter notre tout nouveau site Web pour les webmasters. 

Nous avons beaucoup travaillé pour faire en sorte que ce site soit adapté à vos besoins. Pour cela, nous avons analysé le comportement de nos visiteurs et réalisé des études utilisateurs (lien en anglais) afin d'organiser le site selon les catégories que vous trouverez les plus utiles. Nous tenons à remercier notre formidable communauté et nos Top Contributeurs pour leurs précieux commentaires durant ce processus.



Ce site contient des ressources d'assistance pour vous aider à résoudre les problèmes relatifs à votre site Web, du contenu de formation aux techniques de SEO pour créer un site de haute qualité et améliorer votre classement dans les résultats de recherche, ainsi que des possibilités d'interaction avec nos équipes et la communauté des webmasters.

 Il contient également de nouvelles fonctionnalités telles que :
  • L'outil de dépannage pour les webmasters : vous avez besoin d'un guide détaillé pour déplacer votre site ou comprendre un message dans la Search Console ? L'outil de dépannage peut vous aider à répondre à vos questions et à résoudre d'autres problèmes courants rencontrés par votre site dans la Recherche Google et la Search Console.
  • Les ressources populaires : vous recherchez les vidéos YouTube, les articles de blog et les fils de discussion des webmasters Google les plus consultés par les internautes ? Voici une sélection de nos ressources les plus populaires (qui peuvent varier selon les langues).
  • Le calendrier des événements : vous voulez joindre un membre de notre équipe en ligne pendant nos Hangouts on Air ou participer à un événement en direct près de chez vous ? Retrouvez les dates et horaires de ces différents événements dans différentes langues et dans le monde entier. 
Parcourez ces ressources et dites-nous dans les commentaires ci-dessous si vous découvrez des nouveautés.

Ecrit par Mary Chen, Senior Webmaster Relations Specialist

Posted:
Depuis des années, la navigation sécurisée Google protège plus d'un milliard d'internautes contre les logiciels malveillants ou indésirables, ainsi que les sites d'ingénierie sociale sur le Web. Depuis début décembre, nous avons le plaisir de vous annoncer que nous avons étendu notre protection à des centaines de millions d'utilisateurs de Chrome sur Android.

Comment en bénéficier ?

Si vous utilisez Android, vous en profitez sûrement déjà ! Ce nouveau client de navigation sécurisée sur Android fait partie des services Google Play, et ce dès la version 8.1. La première application à l'utiliser a été Chrome, dès la version 46 - nous protégeons désormais par défaut tous les utilisateurs de Chrome sur Android. Dans le menu Paramètres > Confidentialité de Chrome, vous pouvez vérifier que la navigation sécurisée est activée et que vous êtes protégé. Chrome vous prévient lorsqu'un site est dangereux, comme illustré sur l'image ci-dessous. Il n'en préserve pas moins votre confidentialité, comme sur un ordinateur.

Auparavant

Cela fait longtemps que la plate-forme Android et le Play Store offrent une protection contre les applications potentiellement dangereuses. Nos adversaires ont perfectionné leurs techniques de contournement de nos protections. Nous avons donc amélioré nos moyens de détection, pour protéger les utilisateurs des applications Android. Mais ces dernières ne représentent pas le seul danger pour les mobinautes.

Nouveautés



L'ingénierie sociale et l'hammeçonnage en particulier nécessitent des protections différentes. Nous devons alimenter en permanence une liste de sites malveillants sur l'appareil mobile pour pouvoir avertir les mobinautes avant qu'ils ne tombent dans le panneau. Il est bien plus difficile d'assurer cette protection sur un appareil mobile que sur un ordinateur, notamment puisque nous devons veiller à actualiser cette liste régulièrement. Pourtant :

  • Les données mobiles sont payantes pour la plupart des mobinautes à travers le monde. La taille des données est très importante.
  • La vitesse de transmission des données mobiles est plus lente que le Wi-Fi dans une grande partie du monde. La taille des données est très importante.
  • La qualité de la connectivité cellulaire est très inégale. Il est donc crucial d'envoyer rapidement les informations adéquates sur l'appareil. La taille des données est très importante.


Protection maximale par bit

Les octets sont volumineux : notre devise est que chaque bit envoyé par la navigation sécurisée sur un appareil mobile doit améliorer sa protection. La batterie et la bande passante du réseau sont les ressources les plus rares sur un appareil mobile. Nous avons donc dû réfléchir soigneusement à la façon de protéger au mieux les mobinautes. Certaines attaques d'ingénierie sociale ne ciblent que des parties du monde précises. Nous envoyons donc uniquement des informations pour protéger les appareils dans les régions géographiques concernées.

Nous veillons également à envoyer en priorité des informations sur les sites les plus dangereux. Si nous ne pouvons envoyer que de très brèves mises à jour, comme cela arrive souvent avec les réseaux plus lents des pays émergents, il faut aller à l'essentiel. Nous avons également travaillé avec l'équipe Google responsable de la compression pour limiter au maximum le volume des données envoyées.

Avec l'équipe de sécurité Android, nous avons veillé à ce que le logiciel présent sur l'appareil soit peu gourmand en mémoire et en utilisation du processeur, et minimise le trafic réseau. Tous ces détails comptent pour nous. Nous ne voulons pas épuiser les forfaits de données de nos utilisateurs, ou consommer un seul pour cent de leur batterie.

Mobilité accrue

Nous traquons les sites malveillants sur Internet pour que vous ne les découvriez pas à vos dépens. Il est primordial que notre protection ne pèse pas sur vos coûts de mise en réseau ou sur la batterie de votre appareil. Le monde repose de plus en plus sur le Web pour mobile, et nous voulons assurer votre sécurité aussi efficacement que possible.


Ecrit par Noé Lutz, Nathan Parker, Stephan Somogyi ; équipes Google Chrome et Safe Browsing

Posted:
La sécurité des utilisateurs a toujours constitué l'une de nos principales priorités. Au fil des ans, nous avons multiplié nos efforts afin de promouvoir le renforcement de la sécurité sur Internet et de proposer une meilleure expérience de navigation aux utilisateurs. Gmail, la recherche Google et YouTube bénéficient de connexions sécurisées depuis longtemps, et nous avons également commencé à légèrement améliorer le classement des URL HTTPS dans les résultats de recherche l'an dernier. La navigation sur le Web devrait être une expérience privée entre l'utilisateur et le site Web, sans que cela ne donne lieu à des actes d'espionnage, à des attaques dites "de l'homme du milieu" ni à des modifications de données. C'est pourquoi nous appuyons fortement la généralisation du HTTPS.

Dans cette optique, à compter d'aujourd'hui, nous modifions notre système d'indexation pour rechercher plus de pages HTTPS. Plus précisément, nous allons explorer les équivalents HTTPS de pages HTTP, mêmes lorsque ces pages HTTPS ne font l'objet d'une redirection à partir d'aucune autre page. Lorsque deux URL associées au même domaine semblent avoir le même contenu, mais sont diffusées sur des schémas de protocoles différents, nous choisirons généralement d'indexer l'URL HTTPS, si cette dernière remplit les conditions suivantes :

  • Elle ne contient pas de dépendances non sécurisées.
  • Son exploration n'est pas bloquée par un fichier robots.txt.
  • Elle ne redirige pas les internautes vers ou via une page HTTP non sécurisée.
  • Elle ne possède pas de lien "rel="canonical"" vers la page HTTP.
  • Elle ne contient pas de balise Meta "noindex" pour les robots.
  • Elle ne comprend pas de liens sortants à partir de l'hôte redirigeant vers des URL HTTP.
  • Le sitemap répertorie l'URL HTTPS, ou ne mentionne pas la version HTTP de l'URL.
  • Le serveur dispose d'un certificat TLS valide.


Sur nos systèmes, la version HTTPS est prioritaire par défaut, mais vous pouvez également imposer cette priorité pour les autres moteurs de recherche en configurant votre site HTTP de sorte qu'il redirige vers la version HTTPS équivalente et en mettant en œuvre l'en-tête HSTS sur votre serveur.

Nous sommes ravis de franchir une étape supplémentaire dans notre objectif de sécurisation du Web. En affichant les pages HTTPS dans les résultats de recherche, nous espérons réduire le risque que les internautes atteignent un site via une connexion non sécurisée, ce qui les rendrait vulnérables à une attaque de type "injection de contenu". Comme toujours, n'hésitez pas à poser vos questions ou à nous faire part de vos impressions dans la section réservée aux commentaires ci-dessous ou dans nos forums d'aide pour les webmasters.

Publié par Zineb Ait Bahajji, analyste des tendances des webmasters

Posted:
Apporter des modifications aux algorithmes de la recherche Google implique un processus d'expérimentation (page en anglais). Cette expérimentation consiste notamment à demander à des personnes d'évaluer la qualité de nos résultats de recherche et de nous faire un retour à ce sujet. Les notes des évaluateurs ne déterminent pas le classement des sites ou des pages individuelles, mais nous permettent de tirer les conséquences de nos expériences. Les notes des évaluateurs reposent sur les consignes que nous leur donnons ; ces consignes reflètent ce que Google pense que les utilisateurs de la recherche Google désirent.

En 2013, nous avons publié nos consignes de notation pour présenter en toute transparence notre fonctionnement et pour aider les webmasters à comprendre ce que nous recherchons sur les pages Web. Depuis, bien des choses ont changé : de plus en plus de gens ont des smartphones et la majorité des recherches sont effectuées sur des appareils mobiles, et non plus sur des ordinateurs.

Nous modifions régulièrement nos consignes pour refléter l'évolution des souhaits des internautes, et jusqu'ici, nous n'avions pas rendu ces mises à jour publiques. Cependant, nous avons récemment achevé une révision majeure de nos consignes de notation visant à les adapter à ce monde mobile. En effet, les internautes utilisent la recherche Google différemment lorsqu'ils portent en permanence sur eux des appareils connectés à Internet. Vous trouverez cette mise à jour ici (PDF, en anglais).


Il ne s'agit pas d'une version définitive de nos consignes de notation. Ces dernières vont être amenées à évoluer au fil des modifications de la recherche Google et de son utilisation par les internautes. Nous ne diffuserons pas une nouvelle version des consignes à chaque modification, mais nous essaierons de publier régulièrement les changements majeurs qui y sont apportés.


Nous attendons beaucoup de nos téléphones et autres appareils, et nous voulons continuer à offrir aux internautes les réponses à leurs questions… le plus rapidement possible !


Ecrit par Mimi Underwood, Sr. Program Manager, Search Growth & Analysis

Posted:
Depuis plus de huit ans, Safe browsing (la navigation sécurisée de Google) a contribué à protéger plus d'un milliard d'internautes contre les attaques d'hameçonnage traditionnelles (phishing) sur le Web. Les menaces sur Internet sont en constante évolution : les personnes malveillantes utilisent constamment de nouveaux types de pratiques trompeuses pour vous forcer à effectuer des actions non souhaitées. C'est pourquoi nous avons étendu notre protection à l'ingénierie sociale.

L'ingénierie sociale est une catégorie beaucoup plus large que l'hameçonnage traditionnel, et englobe plusieurs types de contenu Web trompeur. On parle d'attaque d'ingénierie sociale lorsque :

  • le contenu se fait passer pour ou ressemble à une entité de confiance, comme une banque ou un gouvernement ; 
  • le contenu essaie de vous forcer à agir comme face à une entité de confiance, en communiquant votre mot de passe ou en appelant l'assistance technique.

Voici quelques exemples d'attaques d'ingénierie sociale, dont le but est de vous faire croire que le contenu provient de Google ou Chrome. D'autres marques de confiance sont aussi couramment détournées.

Cette page essaie de vous manipuler pour vous faire télécharger et exécuter des logiciels malveillants ou indésirables. Elle utilise le logo et le nom de Chrome pour vous faire croire que le site est exploité par Google. Ce type de contenu comporte parfois une clause de non-responsabilité légale discrète qui indique son absence d'affiliation avec Google. Cela ne change en rien la nature trompeuse de ce contenu ; comme toujours, soyez prudent lorsque vous téléchargez des fichiers sur le Web.

Il s'agit d'une fausse page d'assistance technique par téléphone. Cette page imite un avertissement et peut vous inciter à appeler une société tierce qui prétend être Google ou quelque autre entité de confiance, mais facture l'assistance. (Chrome ne propose pas d'assistance à distance payante).


Il s'agit ici d'une fausse page de connexion à Google. Elle pourrait vous inciter à divulguer les identifiants de connexion à votre compte. D'autres sites d'hameçonnage de ce type peuvent vous amener à divulguer des informations personnelles telles que des informations de carte de paiement. Les sites d'hameçonnage ressemblent souvent en tous points au véritable site. Pensez à consulter la barre d'adresse pour vérifier que l'URL est correcte (ce qui n'est pas le cas ici), et assurez-vous également que le site Web commence par https://. En savoir plus (en anglais).



Si nous détectons qu'une page Web renferme un contenu d'ingénierie sociale, Chrome vous avertit en affichant un interstitiel très visible indiquant que la page est dangeureuse.
(Si vous pensez que la fonction Safe Browsing (navigation sécurisée) a identifié une page Web à tort, veuillez le signaler.)


Nous améliorons en permanence notre fonction de navigation sécurisée pour aider davantage d'internautes à naviguer sur Internet en toute sécurité. Consultez notre page consacrée à la Transparence des informations en matière de navigation sécurisée pour en savoir plus.


Publié par Emily Schechter, Program Manager et Noé Lutz, Software Engineer

Posted:
Zineb et moi-même avons tenu hier soir un Hangout On Air en français pour les webmasters.

La plus grande partie du Hangout a été une série de questions-réponses, à la fois en direct, et aussi pour répondre à des questions posées à l'avance.

Nous avons aussi profité de ce Hangout pour rappeler certaines des actualités webmaster récentes :

  1. Le Top Contributor Summit qui a eu lieu le mois dernier en Californie.
  2. Les nombreux efforts récents de Google au sujet des sites piratés
    - la campagne #NoHacked l'été dernier
    - l'amélioration du processus de réexamen pour sites piratés
    - des évolutions algorithmiques.
  3. Les tests (en anglais) faits dans le monde des applications mobiles.
  4. La problématique des redirections trompeuses indésirables sur mobile.

Si vous avez des commentaires ou des questions à propos de ces thèmes, ou d'autres, n'hésitez pas à les poser sur le forum d'aide aux webmasters de Google.

Retrouvez ci-dessous la vidéo du Hangout d'hier soir.




Vincent Courson, Expert Search Quality