Posted:
Ne serait-il pas commode de savoir à quel endroit et en réponse à quelles requêtes le contenu indexé de votre application s'affiche dans les résultats de recherche, de pouvoir identifier les pages d'une application les plus populaires et celles qui contiennent des erreurs ? Si, bien sûr ! C'est pourquoi nous avons ajouté de nouveaux rapports à la Search Console, récemment rebaptisée, pour vous montrer comment nous interprétons et traitons le contenu de votre application dans les résultats de recherche.

Notre objectif consiste à faire de la Search Console une source complète d'informations pour tous les internautes qui s'intéressent aux résultats de recherche, quel que soit le format de leur contenu. Ainsi, si vous possédez ou développez une application, la Search Console est désormais le lieu incontournable pour obtenir des statistiques sur les recherches.

Ajouter votre application à la Search Console

Il vous suffit d'ouvrir la Search Console et de saisir le nom de votre application. Par exemple : android-app://com.example. Bien évidemment, nous permettons uniquement aux propriétaires d'applications autorisés d'accéder aux données. Vous devez donc utiliser votre compte Google Play pour nous indiquer que vous avez accès à l'application. Si vous ne pouvez pas accéder à votre application sur Google Play, demandez à un propriétaire de valider l'application dans la Search Console et de vous ajouter par la suite.

Associer votre site à votre application

Il est nécessaire d'associer votre site à votre application pour que l'indexation des applications fonctionne. De plus, cela nous permet de mieux interpréter et classer le contenu de l'application.

Suivre les performances du contenu de votre application dans les résultats de recherche 

Le nouveau rapport "Analyse de la recherche" fournit des informations détaillées sur les requêtes les plus populaires, les pages des applications les plus consultées et le trafic par pays. Il est également doté d'un ensemble complet de filtres qui vous permet de limiter les recherches à une région ou à un type de requête en particulier, et de trier les résultats par clic, impression, CTR et emplacement.



Utilisez le rapport "Analyse de la recherche" pour comparer le contenu d'une application que vous considérez comme essentiel avec le contenu qui s'affiche réellement dans les résultats de recherche et qui engendre le plus grand nombre de clics. Si les contenus correspondent, vous êtes sur la bonne voie ! Les internautes trouvent et aiment le contenu qui leur est destiné. En cas de léger décalage, pensez à restructurer votre navigation ou à faciliter la recherche du contenu primordial. Il convient également de vérifier dans ce cas que vous avez bien fourni des liens profonds vers tout le contenu de l'application que vous destinez en priorité à vos internautes.

S'assurer que nous comprenons le contenu de votre application

Si nous rencontrons des erreurs pendant l'indexation du contenu de votre application, nous ne pouvons pas afficher les liens profonds de ces pages dans les résultats de recherche. Le rapport sur les erreurs d'exploration vous indique le type et le nombre d'erreurs que nous avons pu identifier.

Voir le contenu de votre application comme nos services 

Nous avons créé une version alpha de l'outil Explorer comme Google pour les applications, pour vous permettre de vérifier si l'URI d'une application fonctionne, et de voir comment nous l'affichons. Cette version peut également être utile pour comparer le contenu de l'application avec le contenu de la page Web, afin de résoudre les problèmes tels que les incohérences relatives au contenu. Bien souvent, les incohérences proviennent de ressources bloquées dans l'application ou de pop-up qui invitent les internautes à se connecter ou à s'enregistrer. Vous pouvez maintenant visualiser et résoudre ces problèmes.



Pour optimiser votre application et résoudre d'éventuels problèmes, ajoutez-la à la Search Console dès à présent. Pour en savoir plus sur l'indexation des applications, consultez notre site pour les développeurs. Et bien sûr, n'hésitez pas à poser vos questions sur le forum d'aide pour les webmasters.


Publié par Hillel Maoz, responsable de l'ingénierie au sein de l'équipe chargée de la Search Console. Application préférée : Flipboard
Mariya Moeva, Webmaster Trends Analyst. Application préférée : Spotify

Posted:
Pendant près de dix ans, les outils Google pour les webmasters ont permis à leurs utilisateurs de disposer de statistiques et d'outils en constante évolution. Grâce à ceux-ci, ils ont pu créer de superbes sites Web que nos systèmes adorent afficher dans la Recherche Google. Ces dernières années, nous avons cherché à en savoir plus sur vous, les fidèles utilisateurs des outils Google pour les webmasters. Nous souhaitions comprendre votre rôle et vos objectifs afin de vous offrir un produit encore plus pertinent.

Nous avons découvert que l'idée traditionnelle du "webmaster" ne s'appliquait qu'à certains d'entre vous. Il existe toutes sortes d'utilisateurs des outils pour les webmasters : les amateurs, les entrepreneurs, les experts en SEO, les responsables marketing, les programmeurs, les graphistes, les développeurs d'application et, bien sûr, les webmasters. Vous partagez tous le désir de voir votre travail disponible en ligne et figurer dans les résultats de la Recherche Google. Alors, pour être certains d'inclure tous ceux qui sont intéressés par la Recherche Google, nous avons décidé de donner une nouvelle image aux outils Google pour les webmasters et de les renommer Google Search Console.


Nous souhaitons un bel avenir à Google Search Console, et nous espérons voir des utilisateurs de tous types, notamment des webmasters, accéder à notre service et l'utiliser pour effectuer des diagnostics et améliorer la visibilité de leur contenu dans les résultats de recherche. Nous allons déployer la nouvelle interface de notre produit au cours des semaines à venir, alors tenez-vous informé.
Visitez la page g.co/SearchConsole et lancez-vous !

Publié par Michael Fink, Product manager Google Search Console

Posted:
Mardi 12 mai, nous avons accueilli Laurence Kozera Foucault, Product Specialist pour Google News, lors d'un Hangout on Air pour les webmasters francophones.

Lors de cette session, Laurence a discuté des updates pour Google News, et a par exemple répondu à des questions telles que :
  • Faut-il être le premier ou le dernier à publier sur un sujet donné ? Cette notion (premier/dernier) a-t-elle un sens ?
  • Le Centre pour éditeurs de Google News va-t-il se développer ?
  • L'indication de la date de publication de l'article est-elle indispensable à un bon référencement dans Google News ? Ou est-elle facultative ?

Retrouvez la vidéo de l'événement (début de la vidéo à 2min45):


Si vous avez des questions supplémentaires, ou souhaitez engager la discussion, n'hésitez pas à visiter le forum de support Google News français


Vincent Courson, Search Quality

Posted:
Si vous gérez un site Web, vous devez savoir très précisément comment les internautes trouvent votre site et comment votre contenu s'affiche dans les résultats de recherche Google. Jusqu'à présent, ces données se trouvaient dans le rapport sur les requêtes de recherche, qui était probablement la fonctionnalité la plus utilisée des Outils pour les webmasters. Au fil des ans, nous avons été à l'écoute de vos commentaires et de vos demandes d'ajout de fonctionnalités. Combien d'entre vous souhaitaient pouvoir comparer le trafic sur ordinateur et sur mobile ? Combien d'entre vous voulaient pouvoir comparer les statistiques correspondant à différents pays ou à deux périodes différentes ?

C'est désormais possible ! Aujourd'hui, nous avons le plaisir de vous annoncer le lancement du nouveau rapport Analyse de la recherche dans les outils Google pour les webmasters. Il vous permettra de tirer le meilleur parti de votre analyse du trafic.
Vous pouvez ainsi décomposer les données de recherche de votre site et les filtrer de différentes façons afin de les analyser plus précisément. Par exemple, vous pouvez désormais comparer le trafic sur mobile avant et après la mise à jour pour les mobiles du 21 avril afin de déterminer son impact sur le trafic.



En outre, si vous avez un site Web international, vous pouvez désormais identifier les pays où les internautes recherchent le plus votre marque : sélectionnez les statistiques correspondant aux "impressions", filtrez les données en fonction du nom de votre marque et regroupez les résultats par pays pour obtenir une liste triée des impressions par pays.



Ces cas d'utilisation ne sont que deux exemples parmi tant d'autres. Ce rapport vous permet vraiment d'approfondir l'analyse du trafic et vous aide à prendre les meilleures décisions pour améliorer les performances de votre site Web.

Il existe un certain nombre de différences entre les rapports Analyse de la recherche et Requêtes de recherche. Les données du rapport "Analyse de la recherche" sont beaucoup plus précises que celles contenues dans l'ancien rapport relatif aux requêtes de recherche, et elles sont calculées différemment. Pour en savoir plus, consultez la rubrique consacrée aux données de l'article de notre centre d'aide sur l'analyse de la recherche. Nous sommes conscients que certains d'entre vous auront encore besoin d'utiliser l'ancien rapport. C'est pourquoi nous avons décidé de le laisser à votre disposition dans les outils Google pour les webmasters pendant encore trois mois. Pour en savoir plus sur le nouveau rapport, veuillez consulter l'article de notre centre d'aide consacré au rapport d'analyse de la recherche.

Nous espérons que le nouveau rapport "Analyse de la recherche" sera utile pour analyser votre trafic. Faites-nous part de vos commentaires dans la section prévue à cet effet ci-après ou sur notre page Google+ pour les webmasters Google. Comme toujours, si vous avez des questions ou que vous avez besoin d'aide concernant le rapport, n'hésitez pas à publier un message sur notre Forum d'aide pour les webmasters.

Enfin, nous remercions sincèrement tous les testeurs de confiance et les Top Contributeurs des forums pour les webmasters qui ont passé du temps à tester la version alpha de la fonctionnalité d'analyse de la recherche et qui nous ont aidé à créer un rapport si pertinent : nous n'y serions pas arrivés si vous ne nous faisiez pas régulièrement part de vos commentaires et de vos suggestions. Vous êtes exceptionnels. Merci infiniment !

Publié par Zineb, au nom des remarquables ingénieurs et graphistes des Outils Google pour les webmasters

Posted:
Comme nous l'avons précédemment annoncé, nous commençons aujourd'hui à déployer au niveau mondial notre mise à jour concernant la compatibilité mobile. Les utilisateurs mobiles pourront désormais trouver plus de résultats qualitatifs et pertinents où les textes sont lisibles sans avoir à zoomer, les boutons et liens sont placés à distances convenables, sur des pages qui évitent le défilement horizontal et les contenus inaccessibles.
L'évolution de l'algorithme donne un boost dans les résultats mobiles de Google aux pages lisibles et facilement utilisables sur smartphone.


Cette update :

  • affecte uniquement le classement sur mobile,
  • affecte les résultats dans toutes les langues,
  • s'applique page par page, et pas au niveau de sites entiers.
Bien que la mise à jour mobile-friendly soit importante, nous utilisons toujours une variété de signaux pour classer et servir les résultats de recherche. Notre but principal reste de présenter les meilleurs résultats pour répondre aux requêtes de nos utilisateurs. Ainsi, si une page avec des signaux quaitatifs importants n'est pas mobile-friendly, elle pourrait tout de même bénéficier d'un bon positionnement si elle dispose d'un contenu pertinent pour la requête de l'utilisateur.


Pour vérifier si votre site est adapté aux mobiles, vous pouvez en examiner certaines pages à l'aide du test de compatibilité mobile ou consulter l'état de votre site dans son intégralité dans le rapport relatif à l'ergonomie mobile des outils pour les webmasters. Si les pages de votre site ne sont pas mobile-friendly, il est possible que le trafic sur mobile provenant de la recherche Google baisse de manière significative. Toutefois, ne vous inquiétez pas. Une fois que votre site sera adapté aux mobiles, vos pages seront de nouveau traitées (dès qu'elles seront de nouveau explorées et indexées) de manière automatique. Pour aller plus vite, vous pouvez également utiliser les fonctionnalités Explorer comme Google et Envoyer pour indexation. Ainsi, vos pages pourront être traitées et classées comme des pages adaptées aux mobiles.



Ecrit par Takaki Makino et Doantam Phan

Posted:
Nous souhaitons répondre aux questions que nous voyons fréquemment à propos de la compatibilité mobile. Pour vous donner plus de contexte, en février, nous avons annoncé une mise à jour relative à la compatibilité mobile qui va améliorer le classement des pages "mobile-friendly" (c'est-à-dire lisibles et utilisables sur les appareils mobiles) dans les résultats de recherche pour mobile au niveau mondial. À l'inverse, il est possible que les pages uniquement conçues pour les grands écrans reculent de manière significative dans les classements des résultats de recherche pour mobile. Pour que nous disposions tous des bonnes informations, voici les questions les plus fréquentes :



Questions fréquentes générales

1. Les résultats de recherche sur les ordinateurs et les tablettes seront-ils concernés par ce changement ?
Non, cette mise à jour jour n'a aucun effet sur les recherches effectuées sur une tablette ou un ordinateur. Elle ne s'applique qu'aux mobiles, quels que soient la langue et le lieu.


2. S'agit-il d'une optimisation du classement pour mobile au niveau des pages ou au niveau du site ?
Il s'agit d'un changement au niveau des pages. Par exemple, si 10 pages de votre site sont adaptées aux mobiles, mais que le reste de vos pages ne l'est pas, cette modification n'optimisera la recherche que sur les 10 pages adaptées aux mobiles.


3. Comment savoir si une page de mon site est considérée comme adaptée aux mobiles selon Google ?
Pour vérifier qu'une page est bien adaptée aux mobiles, faites un test de compatibilité mobile
Testez des URL individuelles en temps réel à l'aide du test de compatibilité mobile.

Des informations concernant le niveau d'adaptation aux mobiles à l'échelle du site sont disponibles dans le rapport relatif à l'ergonomie mobile des outils pour les webmasters. Les données de cette fonctionnalité sont basées sur la dernière exploration et indexation des pages de votre site.
Le rapport relatif à l'ergonomie mobile des outils pour les webmasters prend en compte l'intégralité de votre site et vous indique son niveau niveau d'adaptation aux mobiles.


4. Malheureusement, mes pages adaptées aux mobiles ne seront prêtes qu'après le 21 avril. Quand bénéficieront-elles de cette mise à jour dans le classement ?
Nous déterminons si une page est adaptée aux mobiles chaque fois qu'elle est explorée et indexée. Vous n'avez donc pas besoin d'attendre une autre mise à jour. Une fois qu'une page est mobile-friendly, vous pouvez attendre qu'elle soit de nouveau automatiquement explorée et indexée via Googlebot pour les smartphones, ou vous pouvez accélérer le processus avec les fonctionnalités Explorer comme Google et Envoyer pour indexation des outils pour les webmasters. Si de multiples URLs sont concernées, pensez à envoyer un sitemap. Dans le sitemap, si des URLs préexistantes sont utilisées pour votre contenu mobile (comme avec le Responsive Web Design ou le dynamic serving), ajoutez également la balise lastmod.


5. Cette modification des classements pour mobile étant déployée le 21 avril, si je n'observe aucune baisse de trafic le 22 avril, cela signifie-t-il que le classement de mon site n'a pas été affecté ?
Vous ne pourrez pas déterminer de manière définitive si le classement de votre site est affecté par cette mise à jour dès le 22 avril. Nous commencerons à déployer la mise à jour d'optimisation mobile le 21 avril, mais il faudra une semaine environ pour qu'elle s'applique à toutes les pages de l'index. 


6. J'ai un site mobile de qualité, mais le test de compatibilité mobile indique que mes pages ne sont pas adaptées aux mobiles. Pourquoi ?
Il arrive qu'une page soit conçue pour les mobiles, mais qu'elle ne soit pas considérée comme telle dans le test de compatibilité mobile. La plupart du temps, cela se produit lorsque Googlebot pour les smartphones ne peut pas explorer certaines ressources telles que les fichiers CSS et JavaScript, qui sont essentielles pour déterminer si une page est mobile-friendly. Pour y remédier, procédez comme suit :
  • Vérifiez bien que le test de compatibilité mobile de votre page est positif.
En d'autres termes, nous recommandons aux propriétaires de sites d'autoriser Googlebot à explorer toutes les ressources d'une page (y compris les fichiers CSS, JavaScript et image), afin que nous puissions afficher, indexer et, dans ce cas, évaluer correctement si la page est adaptée aux mobiles.


7. Que se passe-t-il si mon site renvoie vers un autre site qui n'est pas adapté aux mobiles ?
Votre page peut toujours être "mobile-friendly" même si elle renvoie vers une page qui ne l'est pas, telle qu'une page conçue pour les écrans plus grands, comme ceux des ordinateurs. Passer d'une page adaptée aux mobiles à une page uniquement conçue pour les ordinateurs n'est pas l'idéal pour les mobinautes, mais étant donné que de plus en plus de sites sont adaptés aux mobiles, espérons que cela devienne moins problématique à l'avenir.


8. Les pages sur lesquelles le Responsive Web Design est utilisé, c'est-à-dire que la même URL et le même code HTML sont utilisés pour les versions sur les ordinateurs et sur les mobiles, sont-elles considérées comme mieux adaptées aux mobiles que les pages qui hébergent un site mobile distinct (par exemple "www" pour les ordinateurs et "m.example.com" pour les mobiles) ?
Non, le niveau d'adaptation aux mobiles est évalué de la même manière, que votre configuration soit basée sur la méthode du Responsive Web Design (RWD), sur des URLs distinctes ou sur du dynamic serving. Si vous utilisez des URLs mobiles distinctes ou le dynamic serving, nous vous recommandons de consulter le guide relatif au SEO pour les sites mobiles afin de vous assurer que vos pages adaptées aux mobiles sont correctement explorées et indexées.


9. Mon site va-t-il disparaître des résultats de recherche mobile si les pages ne sont pas mobile-friendly ?
Bien que la mise à jour mobile-friendly soit importante, nous utilisons toujours une variété de signaux pour classer et servir les résultats de recherche. Notre but principal reste de présenter les meilleurs résultats pour répondre aux requêtes de nos utilisateurs. Ainsi, si une page avec des signaux qualitatifs importants n'est pas mobile-friendly, elle pourra tout de même avoir un bon positionnement si son contenu est pertinent pour la requête de l'utilisateur. Cette mise à jour de notre algorithme ne dégradera pas forcément son positionnement en faveur de résultats qui sont mobile-friendly.




Questions fréquentes 
spécifiques

10. Si mon audience n'utilise que des ordinateurs, il n'y a aucune raison d'avoir un site mobile, n'est-ce pas ?
Pas exactement. Les statistiques montrent que de plus en plus de personnes n'utilisent que des mobiles, soit parce qu'elles n'ont jamais eu d'ordinateur, soit parce qu'elles ne veulent pas remplacer l'ordinateur qu'elles possèdent. De plus, un site qui n'est pas adapté aux mobiles compte peut-être peu d'utilisateurs mobiles justement parce qu'il n'est pas adapté à ces utilisateurs. 
La mise à jour concernant la compatibilité mobiles s'appliquera à toutes les recherches effectuées sur les mobiles, quels que soient le site sur lequel est effectuée la recherche, la langue ou la région de l'audience cible du site, ou encore la proportion du trafic sur les mobiles par rapport au trafic sur les ordinateurs.


11. Certaines de mes pages indiquent des erreurs d'ergonomie mobile, car elles intègrent une vidéo YouTube. Que puis-je faire ?
Nous vous suggérons de faire particulièrement attention à la manière dont la vidéo YouTube est intégrée. Si vous utilisez les traditionnelles intégrations "<object>" dans la page mobile, convertissez-les en intégrations "<iframe>" pour assurer une plus grande compatibilité. Le lecteur HTML5 sur le Web est désormais utilisé par défaut par YouTube. Par conséquent, vous pouvez améliorer votre page mobile en intégrant les vidéos à l'aide des balises "<iframe>" de la fonctionnalité de partage sur la page de lecture, ou depuis l'API YouTube iFrame. Si votre intégration est plus complexe, elle devrait également être adaptée aux mobiles, car une indication pour utiliser la plate-forme native de l'appareil sera émise. 
Pour le contenu Flash de sites autres que YouTube, vérifiez s'il existe une balise d'intégration ou un extrait de code HTML5 équivalent pour éviter d'utiliser des plug-ins propriétaires.


12. Existe-t-il un format standard pour dimensionner les éléments tactiles ?
Oui, nous suggérons un minimum de 7 mm de largeur et de hauteur pour les éléments tactiles principaux et un minimum de 5 mm entre les éléments tactiles secondaires. En moyenne, la largeur du bout du doigt d'un adulte est de 10 mm. Ces dimensions permettent donc de bénéficier d'une interface utilisable tout en optimisant l'espace sur l'écran.


13. Pour que notre site devienne rapidement adapté aux mobiles, nous envisageons d'en créer une version très simplifiée (pages mobiles distinctes) jusqu'à ce que notre nouveau site responsive soit terminé. Cette méthode peut-elle être problématique ?
Tout d'abord, gardez à l'esprit que nous acceptons trois configurations mobiles et que votre site Web n'a pas besoin d'être forcément en responsive pour être adapté aux mobiles. En réponse à votre question, restez prudent quant à la création d'une version simplifiée de votre site. La page peut être formatée pour les mobiles, mais si elle ne permet pas à vos mobinautes d'effectuer facilement des actions courantes ou de bénéficier d'une expérience utilisateur globale fluide, cela peut être agaçant pour vos mobinautes et ne pas valoir la peine d'être mis en œuvre. Si vous devez créer un site mobile provisoire, une fois que la méthode du Responsive Web Design (RWD) est appliquée, assurez-vous de déplacer le site correctement. Par exemple, mettez à jour tous les liens afin qu'ils ne renvoient plus aux URL mobiles distinctes et ajoutez aux URLs mobiles une redirection 301 vers leur version RWD correspondante.




Recommandations


Si vous êtes complètement novice en matière de conception de sites Web adaptés aux mobiles, il n'est pas trop tard ! Consultez notre guide de démarrage dans la documentation relative aux sites Web adaptés aux mobiles.

Faites vos premiers pas avec votre site mobile à l'adresse https://developers.google.com/webmasters/mobile-sites/


Si vous avez déjà un site mobile, consultez le rapport relatif à l'ergonomie mobile des outils pour les webmasters afin de vous assurer que nous identifions les pages de votre site comme étant adaptées aux mobiles.

Vous avez encore des questions ? Consultez la section relative aux sites mobiles du forum pour les webmasters.

Ecrit par Maile Ohye, Developer Programs Tech Lead.

Posted:
Vous avez investi beaucoup de temps et d'énergie pour créer une application mobile de qualité, et nous souhaitons aider les internautes mobiles à trouver ce contenu que vous avez créé. L'App Indexing aide déjà les utilisateurs d'une application Android à accéder à cette application depuis les résultats du moteur de recherche Google sur leur smartphone Android - nous avons en index environ 30 milliards de deep links (liens profonds) dans des applications.

A partir de cette semaine, les utilisateurs du moteur de recherche mobile de Google pourront également installer votre application Android directement depuis les pages de résultats. Si vous avez déjà mis en place l'App Indexing, lorsque du contenu de votre application est pertinent pour la recherche effectuée par un utilisateur sur un appareil Android, un bouton d'installation pourra faire son apparition directement dans les résultats du moteur. Appuyer sur ce bouton redirigera l'utilisateur vers la page d'installation sur le Google Play Store, et après l'installation, le contenu spécifique qui était ressorti dans les résultats s'ouvrira automatiquement.


Avec l'ajout de ces boutons d'installation, nous commençons à utiliser l'App Indexing comme facteur de positionnement pour tous les utilisateurs d'Android, qu'ils aient déjà installés votre application ou non. Nous espérons que cela vous permettra d'acquérir de nouveaux utilisateurs, et de renouveler les interactions avec vos utilisateurs présents. Vous pouvez commencer la lecture des recommandations sur g.co/AppIndexing. Découvrez d'autres moyens d'interagir avec le moteur de recherche Google sur g.co/DeveloperSearch.

Ecrit par Lawrence Chang, Product Manager